Un regroupement qui va de soi!

Un regroupement qui va de soi

Société des fabricants et des parcs industriels, Alliage 02

 Le mardi 22 octobre dernier, lors de deux assemblées générales spéciales tenues par l’Association des entreprises du parc industriel du Haut-Saguenay (AEPIHS) et la Société des fabricants régionaux (SFR), un signal fort des membres de ces deux organismes a été donné en acceptant à l’unanimité la fusion des deux entités.

Dans un contexte où les concepts de ville intelligente et de développement durable sont plus que jamais d’actualité, la concrétisation de ce projet va de soi, considérant que les missions des deux organismes étaient déjà très proches. La force de frappe qui résultera de ce mariage sera structurante et permettra la mise en valeur d’un ADN commun à l’aube du déploiement de grands projets industriels dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le nouveau regroupement, qui aura pour nom Société des fabricants et des parcs industriels, Alliage 02, s’inscrira notamment comme le principal canal de communication en matière de développement industriel dans notre région. Le premier événement de la nouvelle entité sera présenté le 30 janvier prochain lors de la soirée Gala en Caricatures ou 7 fabricants de la région seront honorés.

Cette nouvelle force vive permettra en outre aux quelque 300 membres qui la constituent ainsi qu’aux partenaires de se faire entendre plus facilement et plus sûrement auprès des acteurs régionaux.

Au terme de l’actuel processus de fusion incluant notre planification stratégique prévue en début 2020, parler d’une seule et même voix, forte, permettra notamment d’assurer une présence sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, d’accentuer le réseautage, d’augmenter le pouvoir d’achat tout en réduisant les frais d’exploitation.

 Croire en sa région

Il y a quelques jours, en marge de cette fusion à venir, plusieurs dizaines de personnes influentes ont choisi de faire entendre leur voix publiquement afin de soutenir le mouvement Je crois en ma région. Issus de divers milieux, des élus ainsi que des acteurs économiques et syndicaux issus des quatre coins de la région ont rappelé l’importance des grands projets industriels devant être développés au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Reconnue pour son engagement dans sa communauté, Karine Trudel a accepté d’agir à titre de porte-parole de ce mouvement constitué de gens convaincus des bienfaits de cette fusion historique. «Le mouvement Je crois en ma région est un appel à chaque personne de notre région, à chaque travailleur, à chaque entrepreneur, à chaque famille et à toute notre génération montante d’exprimer clairement notre intention de donner une chance à ces grands projets», a exprimé Mme Trudel.

La concrétisation de ces projets industriels, dont certains sont déjà en développement sur le territoire de Saguenay et au Nord-du-Québec, doit nécessairement compter sur la voix forte d’un regroupement de personnes solidaires et convaincues du bien-fondé de telles initiatives porteuses. Pour plusieurs, il en va même de la survie de la région.

Une alliance qui arrive à point nommé

Le président de l’AEPIHS, Alexandre Harvey, voit d’un très bon œil cette alliance qui se concrétisera au moment où les regroupements sont souhaités par la Ville de Saguenay ainsi que par les membres du conseil d’administration de l’AEPIHS.

De son côté, Sylvain Morin, président de la SFR l’a bien dit : il y aura beaucoup de travail pour les entreprises régionales au cours des prochaines années, mais plusieurs enjeux d’envergure seront à considérer, à commencer par l’accès à la main-d’œuvre et à la sous-traitance.

Par ailleurs, Société des fabricants et des parcs industriels, Alliage 02 verra le jour alors que la SFR et la Société d’aide au développement des collectivités du Haut-Saguenay (SADC-HS) ont récemment et conjointement déposé deux études complémentaires faisant le point sur les retombées socio-économiques potentielles considérables de ces importants projets pour la région, mais également pour l’ensemble du Québec.

Rappelons que, selon une étude d’impact réalisée au printemps dernier, les projets récemment mis sur les rails dans notre région pourraient générer jusqu’à 1000 emplois directs dans la région.

Sources :

Nathalie Simard

Directrice générale

621, rue des Actionnaires

Chicoutimi (QC) G7J 5B3

Tél. :418 549-0824